YouTube et les (faux) droits d’auteurs

Quand vous postez une vidéo sur YouTube, vous êtes soumis bien évidemment au droits d’auteurs impliquant la musique (et l’image) utilisé.

Ainsi, Un label (comme Universal/UMG) ou un distributeur de musique (comme Believe) peuvent interragir ou non avec votre vidéo si celle-ci viol leur propre contenu. Voici une liste non exhaustive d’action que peuvent éffectuer ces entreprises sur vos vidéos:
– Afficher des liens d’achats/publicités
– Bloquer la vidéo dans certains pays
– Demander la suppresion de la vidéo

Dans certains cas vous pouvez également recevoir un avertissement, et au bout de trois avertissement, dites adieu à votre compte YouTube.

Malheuresement si ces sociétés font leur travail de marketing sur YouTube, d’autre personnes sont un peu plus vicieuse. En effet de fausses « sociétés » pouvant parfois s’apparenté à une page facebook (lâ, on rentre tout de suite dans le truc bien sérieux), se permettent de jouer le rôle de distributeur musical. Aimeriez-vous que untel ou untel touche des revenus publicitaire sur votre propre contenu ? Je ne pense pas. Et dire que d’après eux, ils ne font rien de mal…

C’est à ce moment lâ que je raconte ma vie :


Comme vous le savez peut-être je fais des mix depuis plus d’un an, les postants sur YouTube j’ai eu le « privilège » de goûter à tout en terme de droits d’auteurs, d’ailleurs, par ou commencer…

– Métalloïde – Psytrance Mix 01 : Vidéo tout simplement subit une réclamation mais qui reste visible par tout le monde, il y’a simplement des annonces publicitaires (on s’en fout, c’est un mix donc…)

– Métalloïde – Skrillex Special Mix 01 : La seule vidéo qui sui subit une réclamation par 10 distributeurs/labels (dont 7 pour une seule musique !). Cette vidéo est d’ailleurs bloqué en Allemagne (…pourquoi ??, Skrillex est connu dans le monde ! Bloqué-la partout ou nulle part…)

– Métalloïde – Tribecore Mix 02 : Cette vidéo est un cas un peu spécial car il y’à eu deux réclamations, l’une est légitime et l’autre non.

On en viens à la question suivante : Comment puis-je déterminer le fait que la réclamation soit légitime ou non ?…


… Je vais vous l’expliquez en 3 points

Exemple:
Entre : « Christolikid-Ragga Police », enregistrement de la bande son administré par
et : « What a Wonderful Teuf », composition musicale administré par

Qui abuse ?! Je vous le dit direct, y’à trois problèmes très voyant avec le second (dont deux visible ici)
– Ou est passé le nom de l’artiste ?
– Il sort d’ou ce « Composition musicale ». Personnellement, je ne l’ai vu que sur les réclamations abusives

Remarquez qu’ils ont fait un effort, ici ils ne se sont pas trompé sur le nom de la track (et d’ailleurs, ils ont mis un nom ! Je suis déjà tombé sur « No Title 1 » en postant une des rediffusion de la T.A.Z. …..)

Et le troisième problème est le nom du soit-disant distributeur. Voici deux nom de « distributeur » à retenir (et à bannir !)
– Music Publishing Rights Collecting Society
– One or more music publishing rights collecting societies

D’ailleurs je me demande si ils ont pas un rapport tout les deux…


On va maintenant s’attarder sur le peu de chose que l’on sait sur le premier (c’est dur de trouver des infos sur quelque chose qui n’existe pas !)

Vous aurez beau chercher des renseignements sur ce « distributeur », la seule chose sérieuse que vous trouverais est une page Facebook (Wahou ! Quel sérieux). Et si vous êtes scéptique sur ce que j’avance, attendez de voir ce qu’il font savoir à travers leur Facebook :

« You get the pleasure of posting videos
We get the pleasure of making money from your videos
It’s a win-win situation 🙂 »
Traduction grossière: « Vous aimez poster des vidéos
Nous aimons faires du profit sur vos vidéos
C’est gagnant-gagnant »

D’ou c’est gagnant-gagnant, moi je dis rien je fais pratiquement que des mixs, mais ceux qui font du contenu original, je ne pense pas qu’ils seraient d’accord sur le fait qu’un « distributeur » s’approprient leurs droits d’auteurs !

Pas besoin d’en dire plus je pense…


C’est bien tout ça, mais comment contester ce genre de réclamation ?

Contester une réclamation sur YouTube est toujours une opération fastidieuse, j’espère que ma façon de faire vous aideras au cas ou ils vous arriverez cette mésaventure :

Partons du principe que vous êtes sur la page d’accueil de YouTube,
– Cliquez sur le menu déroulant en haut à droite
– Cliquez sur « Gestionnaire de vidéos »
– Allez cliquez à l’endroit il y’à une notification de revendiquation des droits d’auteurs sur l’une de vos vidéos
– Cliquez sur « Contester »
– Si la vidéos vous appartient totalement, cochez « La vidéo est composée de contenus originaux… », si il s’agit d’une erreur ou d’un « distributeur », cochez « Mon utilisation du contenu respecte les obligations légales d’utilisation… »
– Lisez et cochez « Je suis certain que… »
– Cliquez sur « Poursuivre »
– Choississez la réclamation à contester
– En motif, mettez quelque chose du genre : Le contenu de cette vidéo n’appartient pas à « nom du distributeur concerné »
– Lisez et cocher « Je pense en toute bonne foi que… »
– Signez
– Cliquez sur « Poursuivre »
– Cliquez sur « Envoyer une contestation »

Fastidieu n’est-ce pas ! Vous recevrez un mail dans les heures (minutes ?) qui suivent votre contestations, tout dépends de la société contesté, en général les faux « distributeur » abandonnent très rapidement leurs réclamations.

Toutefois attention, si vous faites des contestations abusives sur des réclamations légitimes, cela peut entrainer la clôture de votre compte YouTube !


Voilà, je pense avoir été assez clair sur le sujet, j’espère que cela vous aideras, n’hésitez pas à posez vos questions, vos remarques et de noter l’article.

Le Webzine

Vous aimerez peut-être

Live streaming, Podcasts...

Vous êtes Dj, live performer, ou souhaitez faire rediffuser un de vos événements ?

Les derniers articles

Discord - Produc-Sounds

Rejoins le Discord !

Tu cherches un lieu où collaborer, partager et discuter autour de la musique électronique ?

Le serveur est organisé en différents #salons thématiques animés et développés par les membres de façon à offrir un espace évolutif correspondant aux besoins du collectif.

Salons textuels, salons vocaux, partage d’écran, streaming… Discord est une plateforme de messagerie et de VoIP disponible par navigateur, logiciel (Windows et Mac) et mobile (iOS et Androïd).

Papotages, partages et collaboration autour de la musique électronique, d’événements, recherches de co-voiturage, agenda de la web TV… La communauté t’attend !
C’est parti ! 
Rejoins la communauté sur Discord !

Papotages, partages autour de la musique électroniques, recherche de co-voiturage… De nombreux salons thématiques animés par les membres !