Teknival 7/12/2013 – TRANS OFF

Nombreux sont ceux qui attendaient un teknival à l’ancienne, revendicatif des idéaux et fédératif de la culture teknoïde. C’est en route et c’est pour bientôt !


[gris][rouge]NON-organisé[/rouge], en ce que l’initiative est générale et non menée par une quelconque entité, ce rassemblement est [rouge]un coup de gueule[/rouge] de tous les acteurs du mouvements suite à l’actualité des ces dernières semaines ; saisies, amendes, pressions, annulations d’événements légaux à la dernière minute, etc. [/gris]

[gris]Un ras-le-bol qui [rouge]fait écho à une répression acharnée depuis plus de 10 ans[/rouge], et sans qu’aucune « médiation » avec les autorités, et il y en a eu, n’aboutisse à une amélioration quelconque de la situation.
[/gris]

[gris] Manque de bonne volonté diront certains, impossibilité diront les autres , mais quoi qu’il en soit, [rouge]Samedi 7 Décembre 2013, se fera entendre pacifiquement la voix d’une communauté, par le biais de la musique et de la fête.[/rouge]

[/gris]

(A suivre).

RAVE ON !


Teknival militant en vue le week-end des Trans’

Teknival des Transmusicales , le retour : un rassemblement techno est en train de se monter pour le week-end du 7 décembre autour de Rennes. Avec une dimension supplémentaire : l’appel de milliers d’amateurs du genre à refuser la « répression » de l’Etat. Une pétition en ligne a déjà réuni plus de 5.000 noms.

[rouge]Au-delà de l’habituel jeu du chat et de la souris entre organisateurs et forces de l’ordre, le mot d’ordre du rassemblement baptisé « Open to all »[/rouge] est cette fois clair : « tous unis contre cette répression, défendons nos idées et ne les laissez pas prendre le son ».

Une tension qui rappelle celles que Rennes a connu à plusieurs reprises au cours des années 2000, quand des interdictions de teknivals avaient entraîné des manifestations qui avaient connu quelques débordements, comme ci-dessous en 2003.

L’appel sur les réseaux sociaux intervient cette fois en même temps qu’une pétition en ligne, lancée cette semaine et qui a déjà rassemblé plus de 5.000 signataires « contre la répression des amateurs de techno » [[bleu marine]cf « Lire aussi »[/bleu marine]]. « Partout, oui partout, la répression nous poursuit ou plutôt elle nous attend. Elle nous cible », écrit l’auteur du texte publié sur le site de l’associationTechno+. « Malgré vos lois liberticides, vos matraques, vos amendes, vos saisies et vos fermetures administratives, nous continuons à danser. (…) Notre culture n’est pas moins légitime qu’une autre ».

Par letelegramme.fr


War is on.

Après la rupture du dialogue, progressif mais total, entre les teuffeurs de l’ouest et la nouvelle préfecture, qui s’attendait plutôt à avoir à en découdre avec les hippies installés à Notre Dame des Landes qu’avec les adorateurs de techno music, la déclaration de guerre a été remise par un ambassadeur de la Free Party : Epsylonn Otoktone Sound System. [[rouge]cdlt. /!\ Le teknival n’est en aucun cas organisé par Epsylonn Otoktone Sound System ; c’est une erreur de l’auteur ![/rouge]]

Après la saisie de la sono d’Enket 2 Tek, les annulations de FreePartys qui se multiplient, les péripéties du multison-finistère au printemps dernier … Il aura suffit de ces quelques mots pour résumer le sentiment général, et la réponse aux saisies de matériel sonore (un casus belli pour les teufeurs, qui ne s’était pas produit depuis des années), et au retour tant redouté de la chasse aux teufs.

Comme chacun le sait, cette date est aussi celle du lancement du Festival des Transmusicales. Par voie de conséquences : ce ne sera donc pas un hasard si le Teknival se pose au plus près de la ville de Rennes. Rendez-vous là-bas pour l’After ?

Par Gaspard GLANZ pour rennestv.fr

Le Webzine

Vous aimerez peut-être

Live streaming, Podcasts...

Vous êtes Dj, live performer, ou souhaitez faire rediffuser un de vos événements ?

Les derniers articles

Discord - Produc-Sounds

Rejoins le Discord !

Tu cherches un lieu où collaborer, partager et discuter autour de la musique électronique ?

Le serveur est organisé en différents #salons thématiques animés et développés par les membres de façon à offrir un espace évolutif correspondant aux besoins du collectif.

Salons textuels, salons vocaux, partage d’écran, streaming… Discord est une plateforme de messagerie et de VoIP disponible par navigateur, logiciel (Windows et Mac) et mobile (iOS et Androïd).

Papotages, partages et collaboration autour de la musique électronique, d’événements, recherches de co-voiturage, agenda de la web TV… La communauté t’attend !
C’est parti ! 
Rejoins la communauté sur Discord !

Papotages, partages autour de la musique électroniques, recherche de co-voiturage… De nombreux salons thématiques animés par les membres !