Lyonnais, vous l’avez échappé belle le week-end dernier : Une teuf « évitée in extremis » !

Samedi 7 mars dernier, une free party devant se dérouler dans un complexe désaffecté du 7ème arrondissement de Lyon, a été interrompue par l’intervention de la compagnie de CRS avant même d’avoir commencé ; les risques liés à la sécurité ont pu être avancés par les autorités. D’après les sources, environ 1500 personnes y aurait été attendue.

S’il n’y a pas grand-chose à ajouter sur le fond, c’est l’article de presse relatant le fait divers et surtout son titre qui peut faire sourire ! La free, tel un attentat, a été « évitée in extremis » par les autorités ! Heureusement pour les Lyonnais qui ne s’en seraient jamais remis…

On peut également relever que l’organisateur, a été encouragé à annuler la soirée et que ce dangereux malfaiteur « aurait déjà tenté d’organiser une soirée similaire (…) il y a environ un mois ».


Dans la presse

LYON. Une « rave party » évitée in extremis
Entre 1 000 et 2 000 personnes, renseignées par des réseaux sociaux, étaient attendues dans des entrepôts désaffectés situés dans le 7e arrondissement (..)

Lire sur LeProgres.fr

— –

Le Webzine

Vous aimerez peut-être

Live streaming, Podcasts...

Vous êtes Dj, live performer, ou souhaitez faire rediffuser un de vos événements ?

Les derniers articles

Connexion

Rejoins la communauté sur Discord !

Papotages, partages autour de la musique électroniques, recherche de co-voiturage… De nombreux salons thématiques animés par les membres !