L’avenir de la free française

On a assisté ces derniers temps à de nouvelles saisies un peu partout en France. C’est de ce constat que démarre cet article : peu d’expérience en la matière, juste mon regard de passionné qui essaie de monter son association dans ce climat…

Nos pays voisins, l’Italie, la Belgique, la Hollande, l’Allemagne, la Suisse, l’Espagne organisent depuis quelques années de plus en plus de soirées légales ; c’est le cas en France aussi depuis quelque temps, avec plus ou moins de réussite.
Il va falloir se faire à l’idée que la promotion de cette musique qu’on aime tant passe par l’organisation de soirées légales.

Il y a clairement un problème de mentalité ici : ce n’est pas parce que tu vas payer 5 ou 10 euros que tu vas forcément écouter du son commercial ! Prenons exemple sur la Hollande 5 minutes. Leurs artistes s’exportent de plus en plus, leurs soirées sont connues et reconnues…il y a plus de 20 ans qu’ils organisent des soirées en toute légalité ! Bien sûr la France n’est pas la Hollande. Ce problème de mentalité vient bien entendu des pouvoirs publics mais aussi du public français et de toutes ses composantes : des fêtards et SURTOUT des salles qui ne jouent pas le jeu

Beaucoup d’associations sont contraintes de mentir pour organiser un évènement. Cela étant dû d’une part à la frilosité des responsables de salles et d’autre part à la réputation de la « musique de free ». Cela nous pouvons le changer en organisant des soirées sérieuses, sans abus avec un public responsable, conscient des enjeux. Quand à ceux qui disent que la musique de free doit rester gratuite…ma foi, nous sommes en 2014, c’est tout ce que j’ai à leur répondre…

Pourquoi un crew comme SPIRAL TRIBE écume les salles européennes avec un PAF allant de 10 à 20 euros ??!! Parce qu’ils ont décidé de vivre de leur musique, de la crédibiliser et avec eux tout le mouvement ! Ils sont gagnants, les salles aussi, les orga’s aussi et le public aussi qui peut venir faire la teuf en toute tranquillité et écouter du son authentique. OUI il faut payer 10 euros mais c’est le prix à payer selon moi et je le trouve dérisoire.

Y a t il une relève en France ? Pourquoi la plupart de nos artistes phares sont partis dans les pays de l’Est ou autres ? Pour moi le renouvellement passe par un retour aux sources : il y a tellement d’exemples tous sujets confondus.
La musique mental, acid, parlons en ! On assiste à un réel engouement depuis 2010 aux Pays-bas, en Belgique, en Allemagne, en Italie avec des artistes comme Mr gasmask, tommers, vikkei, brosda, wante,collision, emel, sam c, MR, epidemie, teknoïzer, bram wazig, frixion fanatic, brz, stije, etc. Comme d’habitude on a un train de retard en France, même si certains artistes sortent du lot (keja, kan10, barouf, alextrem, bart, misspic, john faustus, kbo et quelques autres…)

J’en reviens au problème de mentalité. Ces artistes étrangers sont prêts à jouer le jeu pour promouvoir le mouvement alors que ce n’est pas forcément le cas en france… J’insiste ; TOUT LE MONDE doit jouer le jeu, les artistes, les orga’s et les salles car la vie c’est le compromis. Je ne cherche surtout pas à stigmatiser les artistes qui sont les premiers acteurs mais chacun doit faire des efforts. Si les artistes acceptent de jouer sans être trop gourmands, si le public réponds présent et accepte de faire cet acte militant de payer alors les salles ne pourront plus ignorer.

J’en profite pour faire un lien sur les styles tribecore/hardcore/frenchcore. J’ai assisté à pas mal de soirées de ce genre en salles officielles et TOUTES se sont mal finies : abus, bastons… Rien de tel pour décrédibiliser le mouvement !
Un exemple ? Audiogénic faisait chaque année une soirée sur Lyon pour promouvoir ses nouveaux artistes, sauf que la dernière s’est mal passée, donc pas de soirée prévue en 2014. Un autre exemple ? L’original festival à Lyon, festival hip hop qui repose à 80% sur les subventions depuis 2/3 ans car le public ne joue plus le jeu. Je suis conscient que c’est de plus en plus dur pour tous et que mettre 10 ou 20 euros dans un concert devient limite un investissement mais cela est nécessaire ! Nous sommes à une période charnière et j’appelle tout le monde : salles, danseurs, artistes, teufeurs, artistes, associations, internautes à prendre le problème au sérieux.

Je précise que je n’ai aucune expérience en la matière : je fais du son depuis à peine 2 ans, je suis issu d’autres courants musicaux et j’essaie de créer mon asso’s pour promouvoir cette musique que j’aime tant. C’était simplement un constat et un coup de gueule.

Le Webzine

Vous aimerez peut-être

Live streaming, Podcasts...

Vous êtes Dj, live performer, ou souhaitez faire rediffuser un de vos événements ?

Les derniers articles

Discord - Produc-Sounds

Rejoins le Discord !

Tu cherches un lieu où collaborer, partager et discuter autour de la musique électronique ?

Le serveur est organisé en différents #salons thématiques animés et développés par les membres de façon à offrir un espace évolutif correspondant aux besoins du collectif.

Salons textuels, salons vocaux, partage d’écran, streaming… Discord est une plateforme de messagerie et de VoIP disponible par navigateur, logiciel (Windows et Mac) et mobile (iOS et Androïd).

Papotages, partages et collaboration autour de la musique électronique, d’événements, recherches de co-voiturage, agenda de la web TV… La communauté t’attend !
C’est parti ! 
Rejoins la communauté sur Discord !

Papotages, partages autour de la musique électroniques, recherche de co-voiturage… De nombreux salons thématiques animés par les membres !