L’association K1 Résistance répond à Charles de Courson

La semaine dernière, [brun]Charles de Courson[/brun], député-maire de la Marne, avait attaqué ouvertement par voix de presse l’association [orange fonce]K1 Résistance[/orange fonce] suite à son événement du 30 et 31 Aout dernier à Vanault-le Châtel .

C’est surtout la manière de faire de l’élu qui est pour le moins condamnable, reléguant un événement légal au rang de « supermarchés de la drogue et de l’alcool » pour ensuite s’insurger contre les nuisances, les risques importants, le coût pour la collectivité, etc.

Et au regard de la réalité, on peut se demander si le député-maire avait réellement pris connaissance du dossier avant de s’exprimer…

L’association, à décider de répondre de la même manière à l’élu au travers du journal L’union.

« Une telle fête avec zéro drogue, cela n’existe pas, malheureusement. (…) Pour nous, c’est une réussite. Certes, quelques grammes ont été saisis, mais pas des kilos. On était bien loin des ventes à la criée. »

Le député-maire avait également avancé l’existence de bars clandestins pendant l’événement. Mais là aussi, la réalité est tout autre. L’association avait obtenu une autorisation de débit de boissons, validée par la Préfecture et la mairie de Vanault-le-Châtel.

Quand à la question des risques, le vice-président de l’association explique qu’ils existent c’est certains, mais comme dans tous les évènements festifs, « (…) après une soirée en discothèque, un anniversaire (…). Cela arrive tous les jours et il n’y a pas davantage de morts sur les routes après une rave. Il y a des gens qui conduisent sous antidépresseurs : cela s’avère tout aussi dangereux mais le produit est légal. »

Il s’avère que le coût prohibitif avancé par l’élu serait aussi une information complètement erronée. « Cela n’a rien coûté à l’État. Nous avons entièrement financé le coût de l’organisation, soit entre 13 000 et 15 000 €. (…) Nous avons sollicité un devis auprès du SDIS pour la mobilisation de pompiers 24h/24, soit quelque 3 500 € à notre charge. »

Pour finir, le vice-président de l’association exprime sa gène quant à une diabolisation pure et simple. « Les raves appartiennent à une culture qui existe en France depuis 25 ans. Il serait temps de les accompagner plutôt que de tirer dessus. Il faut que les gens et les élus aient un autre regard, qu’ils comprennent qu’ils ont affaire à un mouvement culturel. Des raves, il y en aura toujours. Un jeune sur trois, entre 18 et 35 ans, y va, y est allé ou s’y rendra. La répression entraîne la clandestinité. En étant accompagné par les pouvoirs publics, il y aurait moins de danger et d’incompréhension. »

Le Webzine

Vous aimerez peut-être

Live streaming, Podcasts...

Vous êtes Dj, live performer, ou souhaitez faire rediffuser un de vos événements ?

Les derniers articles

Discord - Produc-Sounds

Rejoins le Discord !

Tu cherches un lieu où collaborer, partager et discuter autour de la musique électronique ?

Le serveur est organisé en différents #salons thématiques animés et développés par les membres de façon à offrir un espace évolutif correspondant aux besoins du collectif.

Salons textuels, salons vocaux, partage d’écran, streaming… Discord est une plateforme de messagerie et de VoIP disponible par navigateur, logiciel (Windows et Mac) et mobile (iOS et Androïd).

Papotages, partages et collaboration autour de la musique électronique, d’événements, recherches de co-voiturage, agenda de la web TV… La communauté t’attend !
C’est parti ! 
Rejoins la communauté sur Discord !

Papotages, partages autour de la musique électroniques, recherche de co-voiturage… De nombreux salons thématiques animés par les membres !