Free party à Concoret (56) ; 300 participants et un appel à porter plainte par voie de presse

300 personnes se sont réunies dans la nuit de samedi à dimanche au Point-Clos à Concoret dans le Morbihan.

Selon la Gendarmerie, environ 150 véhicules étaient présent sur le site au plus fort de la nuit. Les forces de polices ont constaté quelques infractions à l’occasion des traditionnels contrôles et ont identifié l’organisateur.

Toutefois, si l’événement en lui-même n’a pas été l’objet de faits extraordinaires, un autre détail mérite attention : la gendarmerie a décidé de mettre à contribution la presse régionale. En effet, Ouest-France, relais à la fin de son article relatif à l’événement « un appel » à porter plainte auprès du commissariat de Ploërmel.

Nul doute, que la mission est ici de charger un maximum le dossier contre l’organisateur qui doit être entendu cette semaine.

Dans la presse

Concoret. 300 participants à une nouvelle rave party au Point-Clos
Le site de Point-Clos de Concoret a encore accueilli une free-party ce week-end. 300 personnes y ont participée. Une free party a été organisée dimanche, de 2 h (…)
Lire sur Ouest-France

Plouhinec. 300 à 400 « teufeurs » à la free party En fin d’article)
C’est hier également qu’une free party s’est déroulée entre 2 h et 17 h, au lieu-dit du point clos, à Concoret, réunissant environ 300 personnes. Onze militaires (…)
Lire sur Le Télégramme

Le Webzine

Vous aimerez peut-être

Live streaming, Podcasts...

Vous êtes Dj, live performer, ou souhaitez faire rediffuser un de vos événements ?

Les derniers articles

Connexion

Rejoins la communauté sur Discord !

Papotages, partages autour de la musique électroniques, recherche de co-voiturage… De nombreux salons thématiques animés par les membres !